Les 5 erreurs qui vous empêchent de vivre vos rêves (Video 1)

Dites moi ce que vous en pensez! Laissez un commentaire et téléchargez votre PDF Gratuit

20 réponses à “VIDEO – LES 5 ERREURS QUI VOUS EMPECHENT DE VIVRE VOS REVES”

  1. Fred dit :

    Salut à toute la famille !!!!
    Un petit coucou de Lauriane, Mathéo, Claire et moi !! Nous espérons que tout va bien pour vous et encore une fois : bon courage !!! Nous espérons que l’été fut bon pour vous et que vous tout se passe bien ……. Si vous repassez dans le coin (Salles 33770), n’hésitez pas à nous contacter !

    Bonne continuation
    Fred

  2. nath dit :

    Bonjour
    Merci pour ce partage. Je me suis retrouvée dans ces 5 erreurs ! Vaincre mes peurs est un combat mais je sais que je peux passer au dessus, sachant pour où je suis passée…
    Merci
    Bonne continuation
    Nathalie

  3. Nath and Jm dit :

    Namasté, hello, buenos dias….
    Quel plaisir de te revoir dans ces vidéos, cela me rappel bien des échanges que nous avons pu partager.
    Je suis bien d’accord avec tous ce que tu soulèves dans cette vidéo des 5 erreurs. Pour réaliser notre projet nous sommes passés pas toutes ces étapes, mais ce qu’il est sûre c’est que tout peux toujours se réaliser, il faut y croire. Alors je souhaite à tous ceux qui t’écouteront de réaliser leurs rêves et de dépasser ces barrières qui ne sont là que pour nous faire avancer sur le chemin de nous même.
    Beau travail Yannick. Grosses bises à toute la famille de nous 4 et à très vite j’espère.

  4. Sébastien dit :

    Bonjour Yannick,

    J’ai beaucoup aimé cette vidéo, vous véhiculez un enthousiasme rafraîchissant:)
    Il y a 7 ans j’ai quitté mon travail confortable que je faisais depuis presque 10 ans. Avec le recul je m’aperçois que pour ma part ce fut plus pour traverser ombres, peurs et doutes, mais je ne regrette pas mon choix et je n’ai pas perdu la volonté de vivre et partager mon rêve avec d’autres. Je le conçois comme étant collectif, avec un maximum de gens heureux, sur une planète… heureuse ! Je vous reconnais comme un cocréateur de ce Rêve que nous partageons tous plus ou moins mais sans souvent oser l’exprimer. Merci d’avoir osé sauter dans le concret et de partager le fruit de cette audace ! Quel que soit les apparences on est jamais perdant lorsqu’on persévère à écouter la joie qui nous appelle à travers les nuages de son héritage. Traverser coûte que coûte, même si c’est dur parfois, ça permettra aux autres un passage plus facile. Et je suis certain que c’est déjà le cas, vous en êtes une des preuves vivantes.
    Bonne route.

  5. Lucie dit :

    Merci pour cette vidéo, c’est tellement vrai et ça fait du bien de l’entendre.

  6. Sandros dit :

    Bonjour,
    trop vrai ce que vous dites, le + dur est de savoir ce qu on veut vraiment !! pas si simple. En tout cas, vous tombez en plein dans mon passage prise de conscience, renouveau ….. MERCI, MERCI, ça fait du bien et ça remotive d’entendre vos paroles !! d’ailleurs j’y vais tout de suite, le boulot sur soi c’est maintenant, positif attitude 😉

  7. Nadine dit :

    50 ans !!! encore quelques mini peurs mais je suis prête à faire le grand saut… Merci de m’inspirer :)

  8. Bras Marie France dit :

    Bonjour Yannick,
    Merci pour ces bonnes informations qui viennent complétées ce superbe week end à 3.Cela m’a époustouflée,et il prouve tout ce que tu expliques,c’est la 1ère fois que je vois quelqu’un qui accepte de faire 1 format.le dimanche avec 2 personnes.Ce fut somptueux,merci infiniment,bravo,à suivre!!!!!.

  9. Lucie dit :

    Merci pour ces clés expliquées avec simplicité et clarté. Ces erreurs sont en effet liées à notre éducation, notre histoire, et sont quelque part universelles. Les mettre en lumière permet de goûter un apaisement. Un rappel n’est jamais de trop. Merci encore.

  10. Sylvie dit :

    Avoir un conjoint partageant le rêve donc un couple soutenant et co-créateur du rêve est un point capital non. Quelle difficulté et quels deuils s’il faut s’engager seul….

    • mytae-admin dit :

      Bonjour Sylvie, En effet, cela peut être une solution facilitante. Mais, lorsque ce n’est pas le cas, nous pouvons alors user de toute notre créativité pour trouvé l’axe qui nous rendra heureux. Et puis, comme je l’exprime souvent lors de mes stages, car c’est un exemple qui revient souvent. Nous ne pouvons faire que pour soi. En faisant ce qui est bon pour moi, j’amène l’autre a faire ce qui est bon pour lui. Et nous ne savons pas, en nous lançant, il y a fort à parier que l’autre nous suive… ou pas. Mais nous aurons alors agit pour notre bonheur. Belle journée. Yannick.

  11. Chris dit :

    Merci pour ce partage qui nous (re)met du baume au cœur !
    Nous avons essayé puis renoncé car nous avons « écouté » nos peurs. Grâce à vous, je retrouve l’envie de recommencer ! Merci infiniment…

    • mytae-admin dit :

      Merci de l’avoir partagé. Plein de belle choses pour la suite. Je crois en vous, car vous possédez à l’intérieur la totalité des ressources nécessaire pour réussir. Yannick.

  12. sof dit :

    bonjour
    Je suis en train de quitter un boulot dans lequel je galere depuis 15 ans… La naissance de mon enfant m’a donne cette force, liberee de mes peurs !

  13. Arnaud THIERY dit :

    Bonjour Yannick et merci pour ce partage qui nous permet de comprendre que c’est possible.
    Pour ma part, il y a peut-être une erreur que je fais et celle-ci m’empêche d’avancer.
    Il s’agit de l’insécurité financière.
    Ma femme et mes enfants me suivront partout dans le Monde et nous n’avons pas peur, ensemble.
    Ce que je cherche à comprendre, c’est comment se lancer sans argent ? Faire face à l’imprévu ?
    Peut-on s’affranchir de l’argent (monnaie) ?
    Une roulotte, des chevaux, se nourrir chaque jour (animaux et famille), se chauffer en hiver…
    C’est beaucoup de questions mais c’est bel et bien tout cela qui m’empêche d’avancer.
    Merci par avance pour ton retour d’expérience.
    En toute bienveillance.
    Arnaud.

    • mytae-admin dit :

      Bonsoir Arnaud, et merci pour ton commentaire.
      S’affranchir de l’argent, c’est s’affranchir de différentes peurs. Chez toi, à quoi fait référence l’argent? Pour te nourrir? Alors c’est la peur du manque de nourriture. Et il se trouve que dans la vie il y a toujours 1000 solutions à une expérience, dont 999 que nous ignorons. Il faut s’ouvrir à la magie de la vie, aller chercher les cadeaux qui sont présent en chaque instant mais que nous n’arrivons plus à voir, à percevoir…

      Faire face à l’imprévu, c’est accepter que tout est parfait, et que bien souvent les événements de la vie sont différents de ceux que nous imaginons. Et c’est cette différence (nos attentes) qui génère une peur. Nous nous attelons à la différence au lieux d’accepter la situation qui se présente et qui contient toutes les réponses en elles.

      La peur nous demande de ralentir. Mais aujourd’hui, nous arrivons dans des situations ou la peur nous arrête, nous immobilise. Il est important de toujours garder le mouvement. La vie est un mouvement permanent. Un jeu ou le déséquilibre et l’équilibre s’alternent. Là ou l’un contient l’autre. Créons le déséquilible, et alors l’éguilibre arrivera.

      Belle suite,
      Yannick.

Laisser un commentaire